Chania

Rencontre de communication régionale autour du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020/2027

22-01-2020

M El Khatib Lahbil, Wali  de la Région de Beni Mellal Khénifra et Gouverneur de la province de Beni Mellal a présidé une rencontre de communication  régionale autour du Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020/2027, Mardi 21 Janvier 2020, au siège de la Wilaya, à Beni Mellal.

Lors de son allocution, M le Wali a rappelé que la rareté des ressources hydriques au Maroc est devenue une réalité probante et que Le Maroc a pris des mesures proactives en adéquation avec les changements climatiques par « la construction d’un grand nombre de barrages à l’époque de Feu Hassan II. Cette politique a réussi à relever un grand nombre de défis et de contraintes au niveau de la satisfaction des besoins croissants en eau potable et pour les citoyens et pour les différents secteurs économiques et de production malgré les périodes de sècheresse qui ont sévi au Maroc. » a –t-il souligné

M le Wali a mis l’accent sur un grand nombre de données portant sur les eaux superficielles et souterraines au niveau de la Région Beni Mellal Khénifra et sur le déficit hydrique causé par une exploitation anarchiques des ressources en eaux. Il a fait savoir que la quantité des eaux usées au niveau régional est de 40Mm3 et que la région dispose de 13 stations d’épuration des eaux avec une capacité de traitement de 46849m3 par jour….

Par la suite, M le Wali a présenté les grands projets régionaux  initiés par le Programme national d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation 2020/2027.

L’allocution de M le Wali a porté sur 5 axes primordiaux à savoir : le développement de l’offre aquatique : 2 grands barrages sont programmés, celui de Tagzirth province de Beni Mellal (85M m3) avec un budget de 900MDH et le barrage de Tioughza, province d’Azilal (160Mm3) avec un budget  de 1500MDH. En outre ,61 petits barrages seront construits : 27 à la province d’Azilal, 10 à la province de Beni Mellal, 20 à la province de Khénifra, 03 à la province de Khouribga  et 01 barrage à la province de Fkih Ben Salah. Qui plus est, il sera procédé au renforcement de l’approvisionnement en eau potable par la réalisation d’un grand nombre de projets structurants pour le renforcement des stations d’épuration d’eau…Le budget alloué à la réalisation de ces projets est de 1,17MMDH.

Le 2ème axe porte sur la gestion et l’économie d’eau dans la région : pour ce qui est du programme de l’irrigation, l’accent est mis sur le goutte-à-goutte et la modernisation des équipements et de l’arsenal de l’approvisionnement en eau et les réseaux de distribution. En outre, l’accent sera mis sur l’augmentation de la capacité du stockage d’eau potable par le renforcement des installations du stockage au niveau des villes et des centres relevant de L’ONEP et de la RADEET.

M le Wali a, par la suite, mis en exergue le renforcement de l’approvisionnement   en eau potable en milieu rural : la généralisation du  raccordement individuel dans les centres ruraux…

Le 5ème axe  a porté sur la communication et la sensibilisation en vue de la  réalisation des résultats escomptés. M le Wali a appelé tous les opérateurs concernés au niveau régional, les Associations de la société civile, les ONG concernées par la problématique de l’or bleu… à participer à la concrétisation des mesures prises par le programme précité.

Au terme de cette rencontre de communication et de sensibilisation, 4 exposés ont été présentés par M le Directeur du Bassin d’Oum Er rabia, M le Directeur régional de l’Agriculture, M le Directeur régional de L’ONEP et par M le Directeur de la RADEET. Le débat a porté, entre autres, sur la problématique de l’eau potable et d’irrigation.

SAID FRIX

 

said Friks

Commentaire sur l'article

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire